Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2017
Age : 14
Localisation : France, Sud
Voir le profil de l'utilisateur

SCP-1450-DIV : "De septem peccatis mortiferum"

le Jeu 6 Juil - 17:22
Objet : SCP-1450-DIV
Classification : Safe
Niveau de menace : Vert
Nom alternatif : "De septem peccatis mortiferum"

Procédures de reconfinement :

Aucune procédures de reconfinement spéciales ne fût ordonnée pour SCP-1450-DIV. Cependant, un quelconque système de vidéosurveillance ou du personnel de sécurité ayant un accès de niveau 2 ou moins sera constamment demandé près de la cellule de SCP-1450-DIV pour éviter toute infiltration de la cellule et ainsi pour éviter toute dégradation portée aux instances. SCP-1450-DIV et ses instances doivent être gardé dans une cellule d'environ 6 m X 6 m X 4 m. Toute rupture de confinement l'une des instances de SCP-1450-DIV doit immédiatement être signalé à du personnel haut-gradé ; Tout vol de l'une ou de plusieurs instances de SCP-1450-DIV doit aussi être immédiatement être signalé à du personnel qualifié, l'instance ou les instances en question doivent être immédiatement retrouvée(s) et être reposée(s) sur leur(s) pilier(s). Il est cependant rare d'assister à un vol d'instance(s), pour cause de leur(s) effet(s). Si les objets sont déplacés à cause de l'effet de l'objet lui-même, ou à cause d'un individu quelconque, il sera demandé obligatoirement de remettre les objets à leurs places avec un outil composé d'une fusion de Rhénium, d'Osmium et de ████████ , une composition pouvant résister au effet mémétique des objets. L'outil doit être gardé précieusement dans une boite de  38 cm X 10 cm X 7 cm, qui doit être contenu dans le bureau du Dr.███████. Il est autorisé d'utiliser certaines instances de SCP-1450-DIV, cependant, l'accord du Dr.███████ et d'un membre de personnel de niveau 4 ou 5 sera demandé pour confirmer l'expérience, du faite de la dangerosité de certaines instances. Il est interdit d'utiliser les instances sur un SCP de type Keter, sauf dans certains cas exceptionnels. Dans ce cas, l'accord d'un directeur du site ou d'un 05 sera demandé pour effectuer les expérimentations sur ce type de SCP.

Description :

SCP-1450-DIV est un humanoïde d'origine indienne, d'une pigmentation orange foncé, portant des marques noir à des endroits précis et à leur opposé en formant une sorte de symétrie axiale ; Les yeux de SCP-1450-DIV sont révulsés. SCP-1450-DIV fût observé la grande majorité du temps assis en tailleur, les mains posées sur les genoux. Aucun autres mouvements fût observé chez SCP-1450-DIV d'après les caméras.
SCP-1450-DIV est entouré de sept piliers de 0.5 m X 0.5 m X 1 m, de coloration différente malgré que le noir et le rouge sont les couleurs dominantes, composés à ce qu'il semble être une fusion de plusieurs matériaux tels que l'Obsidienne ou du Pyrop, nommés SCP-1450-1-DIV jusqu'à SCP-1450-7-DIV. Un objet semble être posé sur chacun des sept piliers autour de SCP-1450-DIV :

  • Un lingot d'or.
  • Une pomme rouge.
  • Une sphère d'environ 78 cm de diamètre composé de feu. Il fût vérifié que la température du feu varie toutes les 8 heures environ, cependant, la température la plus fréquente ayant été enregistrée était de 86°C.
  • Plusieurs liasses de billets de 100 $.
  • Une couronne de Laurier. La couronne n'eut aucune trace de poussière malgré son âge.
  • Un oreiller vêtu d'un tissu blanc.
  • Une boule de cristal. Plusieurs témoignage de classe D démontraient qu'ils voyaient ce dont ils avaient envie pendant l'expérience. L'envie d'un classe D changeait d'un autre.

Il semblerais que chacun des objets posés sur les piliers représenterais un des sept péchés capitaux. Il fût démontré après de nombreuses expériences que les objets possèdent des effets différents les un des autres, ayant un rapport avec l'objet représentant le péché. Les différents effets décris sont :



  • Les sujets ayant touché l'oreiller eurent leurs mouvements physique et le système organique, incluant les organes tels que le cœur ou le cerveau, ralenti considérablement. Tout les sujets ayant touché l'oreiller moururent quelques minutes après, suite au ralentissement du cœur qui entraina un arrêt cardiaque par la suite.

  • Les sujets ayant touché la pomme furent immédiatement après, une analyse complète des éléments présent dans la cellule et, essayèrent de toucher à tout les objets présent sur les pilier. Juste après ils essaieront de voler tout les objets présent aux alentours. Cependant, Si le sujet essaye de voler un autre objet après avoir volé la pomme, le sujet tombera de façon raide. Après des analyses, le sujet en question décéda après être tombé, suite à un poison complexe répandu dans le sang du sujet ayant ralenti sa circulation sanguine. Il fût aussi noter que le poison eu quelques infimes similitudes avec SCP-008.

  • Les sujets ayant touché la boule de cristal eurent plusieurs réactions :

    • Les sujets ayant touché la boule de cristal avec une main décrivirent qu'ils virent leurs vie défiler devant leurs yeux en quelques secondes. Cependant, ils décrivirent qu'ils ne se souvenaient de rien avant d'avoir touché l'objet. Aucun autre symptômes furent observé par la suite.

    • Les sujets ayant touché la boule de cristal avec deux mains devenaient cependant hautement impulsif. Les sujets firent tout ce qu'il passait dans leurs esprits, jusqu'à en venir à des impulsions très agressive pour certains. Les sujets furent protocolé de force quelques secondes après avoir été en contact avec l'objet, pour cause de leurs impulsivités aléatoire et dangereuse pouvant causer des dégâts à quiconque.


  • Les sujets ayant touché La sphère enflammé eurent instantanément une brûlure extrêmement douloureuse pendant une dizaine de minute. Cependant, aucune trace de brûlure furent observée. Les sujets démontrèrent une nervosité extrême et devenèrent très colérique. Les sujets démontrèrent une ignorance aux questions posées et démontrèrent une agressivité envers les murs de la cellule, frappant des endroits aléatoire se trouvant sur le mur. Les sujets furent abattu, pour cause d'agressivité envers du personnel de sécurité.

  • Les sujets ayant touché la couronne de laurier démontrèrent, quelques secondes après le contact, une soumission absolue et une compréhension envers plusieurs personnes lambda et du personnel peu qualifié. Les sujets développèrent aussi une sorte de Panophobie très légère, montrant une peur impressionnante envers du personnel autoritaire envers eux. Les sujets en questions se prénommèrent en tant "qu'esclave"  envers les personnes leurs posant des obligations. Quelques sujets furent diagnostiqué avec un trouble d'amnésie chronique, cependant cette pathologie mentale apparût après le contact avec la couronne. Les sujets en question seront à présent nommés "D****-1450", en dû de leurs déficiences mentales, ils représentent d'excellent cobayes d'expériences sur les SCP, dû à leurs amnésie chronique.

  • Les sujets ayant touché le lingot d'or eurent quelques minutes après, des excroissances en force de pépite d'or d'environ 10 cm poussant sur toutes les parties de leurs corps. Les sujets furent entièrement recouvert d'or quelques minutes après. Les sujets moururent pour cause du poids entrainant une paralysie musculaire. D'après des autopsies, des excroissances auraient poussé dans les vaisseaux sanguins et dans certains organes, ayant empêché la circulation du sang et ayant entrainé une insuffisance respiratoire et cardiaque. Il est à noter que les excroissances d'or furent examiner, ainsi les scientifiques en concluent que les excroissances sont formé à partir d'or pure, cependant un matériau pouvant être obtenu si facilement n'aurait aucune valeur à force. En dépit de cette conclusion, les sujets décédés seront à présent incinéré pour éviter toute trace de cette or.

  • Les sujets ayant touché les liasses de billet eurent instantanément une sorte d'attraction pour les objets posés sur les instances de SCP-1450-DIV. Les sujets voudront s'emparer de tout les objets pouvant être saisi et les cacheront dans leurs habits. Il est a noter que les objets n'agissent pas dès que le sujet en question à toucher les liasses de billets. En fin d'expérience, les sujets refuseront catégoriquement de rendre les objets volés. Cependant, si les objets sont retirés de force par du personnel quelconque, le sujet rentrera dans une crise de rage et tentera d'agresser ,ou même de tuer pour les cas les plus agressif, l'agent ou les agents ayant confisqué les objets au sujet. La plupart des sujets furent protocolé, cause d'une agressivité grandissante envers du personnel de sécurité.

SCP-1450-DIV et ses instances ont été trouvé quelques années de cela, en Ouzbékistan, près de la capitale, dans un bâtiment très différent des autres. Le bâtiment étant dans un quartier riche, était composé de matériau peu cher et de mauvaise qualité. Des plaintes furent déposés pour cause de plusieurs décès près du bâtiment. Cependant, aucune force de l'ordre n'y accorda de l'importance. D'après des témoins, les personnes décédés possédaient les mêmes caractéristique des sujets décédé à cause de certains objets.

Il a été démontré après plusieurs tests que :


  • Certains objets des instances de SCP-1450-DIV sont incassable (tels que la sphère de feu ou le lingot d'or). Les seuls pouvant être détruites, réapparurent quelques heures après l'expérience, cependant, les caméras n'ont capturé aucune images ou vidéo du moment de la réapparition. Nous envisageons que SCP-1450-DIV arrive à faire réapparaitre les objets avec un système encore inconnu.

  • Les instances de SCP-1450-DIV sont incassable. Différents moyens furent utiliser, cependant, aucune trace d'une quelconque dégradation furent observé.

  • Plusieurs tentatives d’assassinat sur SCP-1450-DIV furent expérimenté. Cependant, toutes personnes ayant tenter une agression, de corps à corps comme à porté, furent atteint d'une paralysie durant environ 4 à 9 heures. Cependant, la paralysie n'est que musculaire et non respiratoire ou cardiaque.

  • Une exposition des objets de SCP-1450-DIV-1 / 7 face à d'autres SCP furent une réussite et aussi un échec (dépendant du SCP) :


    • Une tentative de ralentir SCP-682 avec l'oreiller fût une réussite. Cependant, les effets étaient deux fois moins important que sur un classe-D.
    • Une tentative de détruire SCP-682 avec le lingot d'or fût un échec. SCP-682 pouvait être en contact avec le lingot d'or sans qu'un quelconque effet intervint.
    • Une tentative de soumettre SCP-682, SCP-096 et SCP-173 fût un échec. Les sujets ne semblent pas réagir à la soumission. Ce fût qualifié de normal, vu que ces SCP ne ressentent aucune soumission habituelle ou n'en éprouve pas
    • Une tentative de rendre nerveux SCP-600 fût une réussite. Cependant, les effets étaient deux fois moins important que sur un classe-D. SCP-600 éprouva donc de l'agressivité verbale seulement.

     

Addendum :

Rapport SCP-1450-DIV :
Dr.███████ | 06/11/20██ | Bureau du Dr.███████

- Fin de l'expérience de SCP-1450-DIV.

- Classe-D utilisé pour l'expérience : 2.

- Classe-D restante : Aucune.

- Objectif : Faire utiliser SCP-1450-DIV-3 / l'oreiller au classe-D "D-9435". Faire utiliser SCP-1450-DIV-4 / le lingot d'or au classe-D "D-3165" utilisant une barre en fer.

- Résultat : D-9435 décéda 3.54 minutes après son contact avec l'objet : Arrêt cardiaque. D-3165 décéda 1.36 minute après avoir touché l'objet avec l'outil.

-Conclusion : Aucune conclusion concernant D-9435. D-3165 décéda, cependant, le contact n'était pas direct. J'en conclu que si un outil quelconque est utilisé pour toucher le lingot d'or, si l'outil est en contact avec une espèce humanoïde, l'outil procédera à une sorte de cristallisation. Cependant, l'outil n'eut pas empêché les "excroissances" d'atteindre le sujet. Ce n'était que comme si le contact était direct.

Fin du rapport.

Rapport SCP-1450-DIV-1 :
Dr.███████ | 07/23/20██ | Bureau du Dr.███████

- Fin de l'expérience de SCP-1450-DIV.

- Classe-D utilisé : Aucune.

- Classe-D restante : Aucune.

- Objectif : Faire utiliser SCP-1450-DIV-2 / Sphère de feu au SCP-343.

- Résultat : SCP-343 n'eut aucune réaction agressive ou nerveuse. Cependant , SCP-343 eu une légère réaction quant à la douleur dû au contact de la sphère.

- Conclusion : Certaines instances ne semble pas avoir d'effet sur d'autre SCP ayant des "pouvoirs" pour contrer passivement ces effets.

Fin du rapport.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum